Produits minceur : démeler le vrai du faux

Le marché des produits minceur ne s'est jamais aussi bien porté. De nombreux compléments alimentaires nous promettent de gommer nos bourrelets et nos kilos en trop, de déloger notre cellulite récalcitrante, d'effacer notre petit ventre… Mais qu'en est-il vraiment ?

Ces solutions miracles sont-elles vraiment et toujours efficaces ? N'ont-elles aucun risque sur notre santé ? Sont-elles adaptées à chacun d'entre nous ? Ooreka vous aide à y voir plus clair !

Des ingrédients interdits par la législation européenne

Sur Internet, il est aujourd'hui possible de trouver une grande variété de compléments alimentaires minceur. Certains vendeurs font fi de toute réglementation et proposent des produits contenant des substances interdites car dangereuses pour la santé humaine.

L'exemple type est celui du clenbutérol. À l'origine utilisé pour soigner l'asthme chez les chevaux de course, il promet de diminuer votre masse graisseuse et de développer la prise de muscle. Mais attention, son usage chez l'homme est interdit en Europe, en raison de ses nombreux effets secondaires :

  • insomnies ;
  • changements d'humeur ;
  • incidents cardiaques ;
  • etc.

Des associations potentiellement dangereuses

Les fabricants de compléments alimentaires oublient souvent de préciser que certains ingrédients ne doivent pas être associés à d'autres. Il est fortement déconseillé par exemple de prendre en même temps de la p-synéphrine et de la caféine.

Des ingrédients présents dans les produits minceur peuvent aussi interagir avec certains médicaments :

  • Le chrome : il doit être évité chez les personnes qui suivent un traitement à base de statines (contre le cholestérol).
  • La vitamine B6 : elle peut diminuer l'efficacité de certains traitements prescrits en cas de maladie de Parkinson.
  • Le pamplemousse : il peut interagir avec de nombreux médicaments, et notamment réduire l'action de certains traitements anticancéreux.

Dans tous les cas, si vous suivez un traitement médical, demandez conseil à votre médecin avant de prendre un produit minceur !

Lire l'article Ooreka

Des allégations minceur loin d'être avérées

Brûle-calories, brûle-graisses, coupe-faim, ventre plat… Que de promesses séduisantes ! Malheureusement, la plupart d'entre elles ne sont pas scientifiquement vérifiées :

  • La caféine par exemple est souvent présentée comme un brûle-calories mais cette allégation est rejetée par l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) en 2012.
  • Le chrome lui est un minéral souvent présent dans les produits minceur pour ses vertus supposées anti-fringales. Mais selon le magazine 60 millions de consommateurs, il n'a aucun effet prouvé sur la perte de poids.
  • Et aucune action minceur reconnue non plus pour la co-enzyme Q10 !

Des notices floues

Comme le montre une récente enquête du magazine 60 millions de consommateurs, les notices des compléments alimentaires sont loin d'être précises.

  • La composition détaillée du produit minceur n'est pas une information obligatoire. Résultat : impossible de savoir quelle est la quantité exacte de chaque substance active. Un critère pourtant essentiel pour juger de l'efficacité d'un produit, mais aussi pour éviter les risques de surdosage !
  • Dans la plupart des cas, les notices font l'impasse sur les mises en garde. Certains ingrédients sont par exemple déconseillés aux diabétiques, d'autres aux personnes hypertendues.
  • Certaines notices ne précisent pas non plus la consommation journalière recommandée, alors que cette information est obligatoire.
  • Des fabricants inventent même la présence de tel ou tel composé actif dans leurs produits.

Des produits dits naturels qui ne le sont pas toujours

Tenté par l'achat de produits naturels minceur sur le net ? Prudence ! Nombre d'entre eux contiennent en fait des médicaments potentiellement dangereux.

Les analyses menées depuis 2006 par des chercheurs de l'université de Toulouse montrent que la moitié des compléments alimentaires achetés sur Internet sont concernés par ce risque. Au lieu d'extraits de plantes, ils contiennent principalement de la sibutramine et de la phénolphtaléine, deux molécules considérées comme dangereuses et d'ailleurs interdites en France.

Des composants parfois néfastes pour la santé

Thé vert, caféine, pectine de pomme… Les fabricants de compléments alimentaires utilisent des ingrédients très divers. Mais certains ne sont pas anodins et peuvent même se révéler dangereux pour la santé.

C'est le cas par exemple de la p-synéphrine, un composant issu de l'écorce d'orange amère, mais aussi de l'orange ou du citron, qui serait capable de réduire la masse graisseuse. En 2014, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a mis en garde contre un risque de surdosage de cet ingrédient (au-delà de 20 mg/jour), qui peut entraîner des problèmes cardio-vasculaires, des atteintes hépatiques ou neurologiques.

Une efficacité loin d'être avérée

La question de l'efficacité réelle des compléments alimentaires minceur est régulièrement remise en cause. Une étude, présentée lors de l'International Congress on Obesity à Stockholm en 2010, a conclu que ces produits minceur ne seraient pas plus efficaces que... des placebos !

Pour mener cette étude, des chercheurs ont suivi 189 personnes en surpoids. Certaines ont en effet reçu un placebo et les autres un complément alimentaire minceur du marché (à base de poudre de chou vert, de konjac, de guarana ou encore de fibres).

Résultat au bout de 8 semaines : les personnes du groupe placebo avaient perdu en moyenne 1,2 kg. Guère plus que les personnes qui avaient avalé des compléments alimentaires : entre 1 et 2 kg.

Néanmoins, il existe des études contradictoires. L’une d’entre elles a porté sur des adultes incités à prendre de la poudre de konjac (1 g dans un verre d’eau trois fois par jour avant les repas) pendant huit semaines. Ces derniers ont perdu en moyenne 2,75 kg, contre seulement 1,5 kg dans le groupe placebo qui n’avait bu que de l’eau.

Ooreka vous en dit plus

Démarrer une cure minceur ne doit pas se faire à la légère. Ooreka vous accompagne et vous aide à faire les bons choix en fonction de vos objectifs ! Téléchargez notre mini-guide gratuit Minceur et compléments alimentaires.

Découvrez également les précautions à prendre avec les médicaments pour maigrir et la liste noire des médicaments et produits amincissants.

Vous l'aurez compris, les produits minceur ne sont pas toujours la solution miracle pour maigrir. Alimentation saine, régime adapté… Voici quelques clés pour vous aider à perdre du poids autrement. Bonne lecture et bonne chance !

Aussi dans la rubrique :

Aides minceur

Sommaire

Toutes les aides pour maigrir

Comparatif des aides pour maigrir