Endermologie® Cellu-M6

Écrit par les experts Ooreka

Endermologie® Cellu-M6 - pour qui ?

L'endermologie® est indiquée aux personnes présentant de la cellulite localisée qui résiste aux régimes et au sport.

Cette technologie est contre-indiquée dans plusieurs cas :

Endermologie
  • Diabète
  • Cancer
  • Grossesse et allaitement
  • Hypertension
  • Hypothyroïdie
  • Patients qui ont des bleus, des cicatrices ou des plaies

Endermologie® Cellu-M6 - principe

L'endermologie® repose sur l'utilisation du Cellu-M6®.

Le Cellu-M6® est un appareil qui reprend en l'améliorant la technique du palper-rouler. Il est équipé d'une aspiration et de deux rouleaux mobiles qui décrochent les cellules graisseuses et activent la circulation sous-cutanée.

L'endermologie® est pratiquée par des médecins ou des kinésithérapeutes formés à cette technique.

Avant de commencer un traitement, le praticien vous rencontre lors d'une visite préalable. Cela permet d'établir un bilan (antécédents médicaux, alimentation, photos...), d'être sûr que vous ne présentez pas de contre-indications, de vous informer et de prévoir le traitement en détails (devis).

Les séances ont lieu 1 à 2 fois par semaine au cabinet du praticien et durent en moyenne 30 minutes. Il est conseillé de porter pendant ces séances un collant intégral appelé Endermowear®.

Pendant la séance, le patient est allongé.

Endermologie® Cellu-M6 - avantages

  • Efficace
  • Tonifie et raffermit la peau

Endermologie® Cellu-M6 - inconvénients

  • Long : il faut en moyenne 15 séances.
  • Onéreux : une séance coûte de 40 à 70 € selon le praticien.
  • Effet non durable sur la cellulite.

Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !