Drainage lymphatique

Écrit par les experts Ooreka

Adieu cellulite et rétention d'eau !

Drainage lymphatique - pour qui ?

Le drainage lymphatique est indiqué aux personnes ayant des excès de graisse localisés et souffrant de problèmes de circulation du sang.

Ce massage n'est pas conseillé pendant les périodes de règles. Il active la circulation du sang et risque de provoquer des règles plus abondantes.

Drainage lymphatique - principe

Drainage lymphatique

Le drainage lymphatique est un massage doux permettant de lutter contre les problèmes de circulation du liquide lymphatique (jambes, cuisses lourdes...). Ces troubles ont tendance à aggraver le phénomène de cellulite. Le drainage lymphatique a donc un effet direct sur votre cellulite.

Il est effectué en général par un kinésithérapeute.

Celui-ci appuie par petites pressions et dépressions sur différents points de votre corps. Cela permet au liquide lymphatique de remonter vers le cœur.

Drainage lymphatique - avantages

  • Efficace contre la cellulite
  • Effet anti jambes lourdes (lutte contre la rétention d'eau)
  • Sensation de bien-être et de légèreté
  • Fortifie le système immunitaire
  • Bon pour les intestins

Drainage lymphatique - inconvénients

  • Long : des séances d'environ 1h30 car le corps est entièrement traité

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
danièle agostini austerlitz

psychothérapie adulte, enfant, adolescent, couple

Expert

daniel faure

auriculotherapeute | auriculotherapeute69.com

Expert

christophe leblond

phytothérapie, aromathérapie et compléments alimentaires | www.phyto-soins.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.