Maigrir avant 50 ans

Écrit par les experts Ooreka

À 50 ans, votre poids est plus ou moins stabilisé.

Si à cet âge votre poids est plus ou moins stabilisé, cela n'empêche pas d'avoir encore quelques kilos en trop. Des kilos souvent dus, pour les femmes, à leurs différentes grossesses.

Vous avez tendance à vous restreindre en adoptant une alimentation monotone pour éviter les tentations ? Au contraire, faites-vous plaisir ! Avant 50 ans, l'objectif est de maigrir simplement en prenant soin de ne pas abîmer l'organisme, de se préparer à l'andropause et à la ménopause, responsables généralement d'une prise de masse grasse sur la ceinture abdominale et de capitaliser sa santé afin de bien vieillir.

Maigrir avant 50 ans : les conseils

  • Variez votre alimentation : avoir une alimentation peu variée ne vous permet pas forcément de mieux maigrir.
  • Ne négligez pas les féculents, les matières grasses ou les produits laitiers qui sont nécessaires à une bonne alimentation.
  • Essayez d'avoir une activité sportive régulière (à la maison par exemple).
  • Il est important de se faire accompagner par une diététicienne afin de mettre en place de nouvelles bases alimentaires solides, saines, qui respectent votre santé, vous permettent d'atteindre un poids correct et durable.

Les meilleurs régimes pour maigrir à 50 ans

Les régimes les plus adaptés aux besoins physiologiques d'une personne avant 50 ans sont les régimes pauvres en sucres. Ils limitent ainsi les pics glycémiques, par conséquent les pics de sécrétion d'insuline et le stockage des graisses et des sucres en graisses corporelles. Ils présentent en plus l'avantage de ne pas favoriser les terrains inflammatoires et donc d'enrayer les mécanismes d'apparition de nombreuses maladies de vieillesse.

  • Le régime Atkins : pauvre en sucres, laisse la part libre aux graisses et protéines, il est particulièrement indiqué si vous êtes amateur de viande et que vous ne souhaitez pas réfléchir à vos repas. Il s'agira alors pour vous de consommer de la viande, du poisson, des œufs, du fromage, des légumes et très peu de fruits (choisis pauvres en sucre grâce à un compteur de glucides idéalement en version papier car plus pratique). Le sucre, les produits dérivés et les féculents sont exclus.
  • La diète cétogène : riche en graisses, modérée en protéines et pauvre en sucres, elle vous conviendra mieux si vous avez besoin de perdre beaucoup de poids, si vous souhaitez que ça aille plus vite et que vous cherchez un bénéfice santé dans votre alimentation (lutte contre le cancer, le diabète, les pathologies cardiovasculaires, Alzheimer, Parkinson...).
  • Le nouveau régime IG (à indice glycémique bas) : autorise seulement 10 % de sucres. La part de graisses et de protéines est laissée libre. Les glucides intégrés au régime doivent avoir un indice glycémique bas. On rejoint un peu Atkins avec seulement 10 % de glucides, sauf que le contrôle porte au niveau de la qualité des glucides et moins sur la quantité, ce qui peut laisser une petite place à du riz sauvage et des légumineuses par exemple.
  • Le régime paléo : qui exclu les aliments raffinés, les produits laitiers, les produits céréaliers qui sont sources de sucre. En revanche, les fruits y occupent une place importante même s'ils contiennent du sucre. Pour les adeptes du modèle alimentaire de nos ancêtres.

Attention : pour choisir le régime qui vous convient le mieux, il est important de prendre en compte vos éventuels problèmes de santé, vos habitudes de vie et vos goûts alimentaires.

Les difficultés de maigrir avant 50 ans

  • La vie professionnelle peut impliquer des repas pris sur le pouce à la pause déjeuner ou la fréquentation d'un restaurant d'entreprise ou de déjeuners au restaurant avec des clients. Il suffi juste de choisir ses plats judicieusement. Parmi les premières règles : ne pas consommer de pain, de féculents et de desserts. Pour les reste, c'est carte blanche.
  • Les enfants et les ados à la maison peuvent ne pas partager vos nouvelles habitudes alimentaires. Plutôt que de préparer deux repas, préférez imposer un régime pauvre en sucres à tous, ce qui ne pourra que leur être bénéfique, même s'ils n'ont pas de poids à perdre. Ils auront juste à être moins stricts que vous et, par exemple, s'autoriser un carré de chocolat noir de plus ou un fruit de plus et pourquoi pas un repas plaisir type fast-food de temps en temps.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
danièle agostini austerlitz

psychothérapie adulte, enfant, adolescent, couple

Expert

guy roulier

ostéopathe, posturologue, naturopathe, phyto-aroma | naturemania.com

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.