Maigrir avec les produits light : info ou intox ?

Sommaire

Originellement inventé après la guerre par manque de sucre, les produits light ont maintenant la réputation d’aider à perdre du poids. Info ou intox ?

Produits light et basses calories : moins de sucre ?

Light ou basses calories ?

Que l’on parle de produits light ou basses calories, on ne sait pas toujours ce que ces attirantes qualifications veulent dire. En principe :

  • un produit dit « light » contient un tiers de calories en moins que le produit équivalent non-allégé.
  • un produit dit « basses calories » contient, lui, moitié moins de calories.

En revanche, les autres appellations n’ont pas de définition précise. La méfiance est donc de mise !

Vraiment allégés ?

Qu’ils soient allégés en sucre ou en graisses, l’essentiel est de consulter les étiquettes :

  • Une étude récente a d’ailleurs montré qu’en moyenne, les personnes qui regardent les étiquettes sont moins grosses que celles qui ne les lisent pas.
  • De plus, dans certains produits dits « allégés », il y a moins de sucres mais plus de graisses ou inversement, et ce, alors que certains produits qui ne sont pas dits allégés sont pourtant moins gras et moins sucrés.

Bonne conscience mais peu d’apport énergétiques

Moins de sucre donné = plus de sucre désiré

Avec des produits light, vous ne tromperez pas longtemps votre organisme :

  • Les édulcorants utilisés n’apportent pas l’énergie nécessaire au corps. Celui-ci la réclamera, régime ou pas. Aussi, en mangeant des produits light, on prend le risque de succomber au grignotage un peu plus tard.
  • Par ailleurs, puisqu’ils donnent bonne conscience, on a souvent tendance à en manger plus. Résultat : on ingère autant de graisses et de sucres que dans un produit non-allégé.

L’apport énergétique ne ment pas

Les produits light sont rarement meilleurs pour la santé.

Les éléments de substitution utilisés n’ont pas la même qualité et peuvent avoir des effets secondaires, laxatifs par exemple. Or, si le corps n’a pas l’énergie qu’il devrait avoir pour fonctionner normalement, il vous le fera sentir.

Par ailleurs, boire au moins deux verres par jour de boissons avec édulcorants serait associé à une augmentation de la mortalité de 17 % par rapport à une faible consommation (moins d’un verre par mois). De même, à raison de plus de deux verres par jour, les boissons avec édulcorants augmenteraient de 50 % la mortalité par maladie circulatoire.

Conclusion : plutôt que d’opter pour des produits light sujets à caution, mieux vaut diminuer les quantités, mais s’assurer un véritable apport énergétique !

Ces pros peuvent vous aider