Pour manger équilibré : peser ses féculents

Sommaire

On pense souvent que les féculents font grossir ; or, c’est plus souvent leur quantité qui est à revoir !

Les féculents apportent de nombreuses propriétés à notre organisme et sont la base d’un repas. Alors, pour bien doser, un seul conseil : les peser !

Propriétés nutritives des féculents

Les féculents apportent à l’organisme des glucides complexes dont l’énergie est un carburant essentiel, car elle se libère progressivement :

  • Comme ces féculents calent bien l’estomac, ils nous évitent aussi de grignoter.
  • Notez que les glucides dits « complets » sont encore plus riches en fibres et que les légumes secs en font partie (lentilles et pois chiches). En variant à chaque repas, vous en retirerez tous les bienfaits.

Combien de grammes de féculents pour ma corpulence ?

Avant de peser les féculents pour s’assurer des repas équilibrés, encore faut-il connaître votre besoin quotidien en glucides.

Pour cela, il faut diviser par 8 l’apport général et quotidien en calories : généralement 1 600-1 900 pour les femmes et 1 800-2 300 pour les hommes.

Si vous êtes une femme par exemple, vous obtenez 200 grammes à répartir dans les trois repas quotidiens.

Peser ses féculents : trop compliqué ?

Cela peut paraître compliqué, mais la balance ne vous sert que quelques temps. Au bout de quelques semaines, vous serez capable de doser à vue de nez.

Quelques repères :

  • Les pâtisseries contiennent à peu près 50 % de glucides (et 50 % de sucre !).
  • 60 grammes de pain, c’est le quart d’une baguette.
  • 200 g de pâtes cuites, c’est une bonne assiette.

Ensuite, il suffit de diminuer un peu les doses si vous prenez une pâtisserie en dessert.